Qui Sommes-Nous?

Situé dans la kasbah de Taourirt, monument historique classée patrimoine national depuis 1953, le Centre de Conservation et de Réhabilitation du Patrimoine Architectural des Zones Atlasiques et Subatlasique (CERKAS), fut crée par arrêté du Ministre de la Culture du 03 Janvier 1990 (B.O.No 4062 du 05 Septembre 1990 p.470).

Ce patrimoine architectural, défini dans l’arrêté de création, désigne l’ensemble des édifices et monuments historiques de l’Atlas et des zones subsahariennes et sahariennes, qu’il s’agisse des constructions en pierre et ou en terre, comportant ou non des éléments défensifs.  Il renferme également les bâtiments isolés tels que les kasbahs de commandement, les châtelets, les greniers collectifs et les villages communautaires dits ksour et toute l’architecture religieuse, militaire ou civile dans cette région.

A l’échelle de la région de Ouarzazate, le CERKAS remplit les compétences de l’inspection des Monuments Historiques, il participe à ce titre comme membre de la commission de la voirie pour l’examen des autorisations de construire.

Missions

Le CERKAS est une institution publique sous tutelle du ministère de la Culture dont les objectifs sont:

  • Réhabiliter et mettre en valeur le patrimoine architectural atlasique et subatlasique à des fins socio-culturelles en collaboration avec les organismes et autorités concerneés
  • Établir des programmes de sauvegarde des édifices et ensembles architecturaux considérés comme des biens culturels du pays
  • Procéder à des études techiniques, sociologiques, ethnologiques ou autres susceptibles de faire progresser la connaissance des architectures traditionnelles des zones atlasiques et présahariennes
  • Publier et diffuser des informations sur le patrimoine architectural du sud Marocain sous forme de documents imprimés ou audio-visuels
  • Collaborer à des études comparatives sur les architectures de terre, notamment dans les régions atlasiques et présahariennes
  • Établir et entretenir des relations avec des institutions nationales ou internationales ayant une vocation similaire (en collaboration avec les autorités compétentes)

Organigramme

Le centre est constitué de trois unités:

  1. L’unité d’études et d’enquêtes a pour tâche de collecter les données ethnographiques, historiques et sociologiques concerneant le patrimoine architectural en terre ou en pierre
  2. L’unité technique est chargée du montage et du suivi des opérations de restauration et de réhabilitation des architectures du sud
  3. L’unité administrative est chargée de la gestion et du fonctionnement de l’établissement